Qu’est-ce que la maladie de La Peyronie ?

Il est parfois difficile d’aborder le sujet des problèmes sexuels. Cela est d’autant plus vrai pour les personnes atteintes de la maladie de La Peyronie (déformation du pénis). En savoir plus sur la maladie de La Peyronie

Références

(1). The Management of Peyronie’s Disease: Evidence-based 2010 Guidelines.

Ralph, D., Gonzalez-Cadavid, N., et al. J. Sex Med 2010; vol. 7

(2). It’s a Guy Thing. Levin, L. Med Update 2007

La maladie de La Peyronie a été décrite en 1743 par François de la Peyronie, chirurgien du roi de France Louis XIV.

 

Une étiologie inconnue

Les causes de la maladie de La Peyronie sont encore mal établies. Dans la plupart des cas, la maladie survient suite à une inflammation et à la formation de plaques apparaissant à la suite de traumatismes répétés du pénis, habituellement rencontrés lors des relations sexuelles.

La déformation du pénis est causée par la formation de plaques qui sont en fait des cicatrices épaisses et inextensibles. Celles-ci conduisent à une déformation du pénis, qui présente alors une courbure vers le haut, le bas ou un côté. Les troubles de l’érection sont un effet secondaire fréquent de la maladie, présents chez 58 à 90 % des hommes atteints (cf.1, 2).

Fermer

Signes et causes

La maladie de La Peyronie peut altérer votre vie de façon significative. En plus d’une certaine détresse psychologique et d’une déformation du pénis, la plupart des hommes atteints souffrent également de troubles de l’érection. L’impact de la maladie de La Peyronie

La maladie de La Peyronie peut conduire à la survenue de l’un ou plusieurs des troubles suivants :

Détresse psychologique

Les troubles dépressifs et anxieux sont relativement fréquents au sein de la population d’hommes atteints de la maladie de La Peyronie. Consultez votre médecin afin d’aborder le diagnostic et les options de traitement de la maladie.

Déformation du pénis

La maladie peut causer différentes déformations du pénis, un rétrécissement ou un raccourcissement. Elle peut également altérer la capacité à entreprendre une relation sexuelle.

Troubles de l’érection

La maladie est souvent associée à une perte de rigidité des érections. Malheureusement, la correction de la courbure du pénis entraîne rarement une amélioration des troubles de l’érection. Il existe toutefois diverses solutions de prise en charge visant à traiter la maladie et les troubles de l’érection dans les cas où les deux sont associés.

Fermer

Solutions de prise en charge

Quelles sont les solutions de prise en charge non chirurgicales ? Quelles sont les solutions de prise en charge non chirurgicales ? Il existe un certain nombre de solutions non chirurgicales pour les patients atteints de la maladie de La Peyronie. Solutions de prise en charge non chirurgicales

L’objectif du traitement est de permettre au patient de poursuivre ou de retrouver sa vie sexuelle en supprimant la courbure du pénis. Les traitements possibles incluent :

  • Médicaments administrés par voie orale
  • Traitement topique par application d’un courant électrique (iontophorèse)
  • Injections de Vérapamil dans la plaque
  • Étirement mécanique à l’aide de pompes à vide ou d’extenseurs de pénis externes

Le traitement doit être adapté aux besoins du patient. Le degré de courbure, l’importance du raccourcissement ou du rétrécissement du pénis doivent être pris en compte dans le choix du traitement tout comme la présence ou non de troubles de l’érection.

Fermer
Quelles sont les solutions de prise en charge chirurgicales ? Quelles sont les solutions de prise en charge chirurgicales ? Trois interventions chirurgicales peuvent être envisagées lorsque les solutions de prise en charge non chirurgicales s’avèrent inefficaces. Solutions de prise en charge chirurgicales

Bien que cela puisse sembler radical, l’intervention chirurgicale reste un moyen efficace de traiter la maladie de La Peyronie. Cette chirurgie réparatrice du pénis peut être effectuée avec ou sans greffe.

Lorsque les troubles de l’érection sont associés à la maladie de La Peyronie, on peut envisager la pose d'un implant pénien.

 

Une plastie de raccourcissement du côté opposé à la courbure

La formation de tissu cicatriciel sur un côté du pénis entraîne un rétrécissement du côté concerné et conduit à une courbure du pénis. Rétrécir le plus long côté du pénis permet de rééquilibrer la taille des deux côtés. Bien que les rétrécissements ne soient pas rares, ils n’excèdent généralement pas 1,5 centimètre. Cette intervention est souvent pratiquée chez les patients souffrant des formes les moins sévères de la maladie de La Peyronie.

redressement du pénisintervention chirurgicale du pénistraitement chirurgical de la maladie de La Peyronie

                                                                                               Les sutures sont reliées pour redresser le pénis

 

Allogreffe

Le tissu cicatriciel est découpé ou partiellement retiré sur le côté le plus court du pénis (côté touché). Après avoir retiré le tissu, le défect est recouvert d’un greffon naturel.

Cette intervention est pratiquée chez les patients souffrant des formes les plus sévères de la maladie et ne présentant pas de troubles de l’érection.

 

tissu cicatriciel du pénisretrait du tissu cicatriciel du pénis

Tissu cicatriciel                                             Suppression du tissu cicatriciel

Implant pénien

En savoir plus ici.

Fermer

À quoi s’attendre ?

Comme pour toute intervention chirurgicale, il y a de nombreuses informations à prendre en compte. Assurez-vous de discuter des effets possibles avec votre médecin. 

 

Questions fréquemment posées

Une intervention chirurgicale n’est pas à prendre à la légère. Il est donc normal que vous vous posiez des questions. Nous avons rassemblé ici les questions les plus fréquentes. En savoir plus

Références

1. NIH Publication No 09-3923. June 2009.

Mon pénis sera-t-il parfaitement droit après une intervention chirurgicale ?

L’objectif de l’intervention chirurgicale n’est pas de redonner sa forme parfaite à votre pénis mais bien de lui rendre ses fonctions de base.

Vais-je retrouver la longueur initiale de mon pénis ?

La perte d’élasticité accompagnant la maladie peut entraîner un raccourcissement du pénis. La longueur de votre pénis dépendra du traitement choisi.
Je ne parviens plus à avoir d’érection satisfaisante depuis que je souffre de la maladie de La Peyronie. Pourrai-je retrouver cette capacité après une intervention chirurgicale ?

L’intervention chirurgicale visant à corriger la courbure du pénis ne permettra pas d’améliorer la rigidité de vos érections. Les troubles de l’érection doivent être traités indépendamment de la maladie.
Que puis-je faire pour améliorer la qualité de mes érections et faire que celles-ci durent plus longtemps ?

Environ 30 millions d’hommes ont des troubles de l’érection (cf. 1).  De nombreuses solutions existent afin d’améliorer la qualité de vos érections :

  • Médicaments administrés par voie orale
  • Injections intracaverneuses
  • Pompes à vide
  • Suppositoires intraurétraux
  • Implant pénien

Que faire si je suis gêné par une courbure du pénis ?

Consulter un urologue spécialiste de la maladie de La Peyronie et des troubles de l’érection.

  • Aller au rendez-vous avec une liste de questions préparées.
  • Discuter des solutions de traitement disponibles.
  • Demander s’il est possible de contacter un ancien patient satisfait.

Votre urologue vous informera sur le traitement le plus adapté à vos besoins.

Fermer

Références : Accédez aux détails de nos références en cliquant ici !

Fermer

Votre demande nous a bien été transmise. Vos échantillons vous seront envoyés dans les meilleurs délais.

Afficher la version pour PC

Vous êtes sur le point de quitter le site web des Laboratoires Coloplast. Vous allez maintenant être redirigé sur un nouveau site web. 

Continuer sur le site web ({url})