Autosondage urinaire et intimité

Autosondage urinaire et intimité

Lorsque l'on pratique l'auto-sondage intermittent, on peut avoir des inquiétude sur notre intimité, que l'on soit un homme ou une femme. Découvrez les réponses aux questions que vous pourriez vous poser.

L'intimité pour les femmes qui se sondent

inimité chez les femmes

J’ai mal lors des relations sexuelles. Que puis-je faire ?

Chez certaines femmes confrontées à des troubles urinaires, les relations sexuelles peuvent être douloureuses. Si c’est votre cas, contactez votre médecin ou votre infirmier/ère pour être conseillée.

Je souffre de sécheresse vaginale

Là encore, il n’est pas rare de souffrir de sécheresse vaginale. Les lubrifiants à base d’eau sont une bonne solution. En revanche, si vous présentez des signes d’irritation, consultez un médecin.

Je suis très sensible aux infections urinaires

• Prenez soin de toujours faire une toilette intime avant et après une relation sexuelle.

• Après la relation, buvez beaucoup d’eau et videz votre vessie dès qu’elle est suffisamment remplie. Cela permettra d’éliminer les bactéries. Si malgré tout vous contractez une infection urinaire, consultez un médecin.

Je suis enceinte. L’autosondage est-il dangereux pour mon bébé ?

Non, le sondage intermittent n’est pas dangereux pour le bébé, quel que soit le stade de la grossesse.

Troubles sexuels chez les femmes

intimité chez les femmes

J’ai mal à la tête, je suis fatiguée, je n’ai pas le temps...

Il est tout à fait possible que vous ayez déjà prononcé ces mots au moins une fois dans votre vie.

Vous avez le droit de ne pas avoir envie, cela arrive à tout le monde, hommes et femmes. Mais pour certaines personnes, le manque de désir devient un vrai problème. Les troubles sexuels peuvent durer dans le temps, ce n’est évidemment pas idéal.

Lors d’une consultation pour des troubles urinaires, les problèmes sexuels sont trop peu souvent abordés. Pourtant, comme beaucoup d’autres femmes, vous savez peut-être d’expérience que les troubles urinaires - notamment les accidents de fuites d’urine (l’incontinence) - peuvent avoir un impact négatif sur la vie sexuelle.

Les différents types d’incontinence ont chacun leurs conséquences sur la sexualité :

Incontinence à l’effort

L’incontinence à l’effort peut avoir un impact sur votre libido. En effet, quand l’excitation sexuelle est trop souvent associée à la peur des fuites, cela conduit bien souvent à un blocage du désir.

Incontinence par urgenturie

L’incontinence par urgenturie (nécessité impérieuse d’uriner déclenchée par des contractions inappropriées de la vessie), quant à elle, conduit certaines personnes à se désintéresser de leur sexualité car elles font face à un besoin d’uriner plus important et des fuites pendant les rapports sexuels. En outre, l’incontinence par urgenturie peut également se manifester par des douleurs pendant les relations sexuelles et des difficultés à atteindre l’orgasme de peur que celui-ci ne déclenche des fuites.

Incontinence coïtale

L’incontinence coïtale (une incontinence déclenchée par les relations sexuelles) touche une partie des femmes souffrant de fuites urinaires. Elle peut survenir à tout moment pendant une relation mais elle semble être liée à des facteurs dits mécaniques (pénétration, pénétration profonde, pression sur le ventre) et à des facteurs non mécaniques (stimulation clitoridienne, excitation et orgasme).

Chez ces femmes, l’incontinence coïtale n’altère pas systématiquement le plaisir.

Trop peu de femmes présentant des troubles sexuels consultent un médecin.

Gênées, souvent par l’âge et le sexe de leur médecin ou sa réaction présumée, les femmes préfèrent souvent ne pas évoquer le problème, notamment les femmes d’âge mûr. Par ailleurs, les troubles sexuels sont rarement considérés comme un problème de santé « grave ».

Vous souffrez de troubles sexuels ? Consultez ! Choisissez un interlocuteur avec lequel vous êtes à l’aise. Si ce n’est pas un médecin, ce sera peut-être un(e) infirmier/ère. Ou peut-être qu’un(e) ami(e) pourrait vous conseiller un très bon médecin femme.

L'intimité pour les hommes qui se sondent

inimité chez les hommes

J’ai peur d’avoir des fuites

Si vous vous sondez juste avant de passer à l’action, il n’y a pas de raison de vous inquiéter. Et si l’angoisse est plus forte que tout, utilisez un préservatif.

Le sondage me donne parfois une érection

En effet, il arrive que le fait de se sonder procure une érection. Et lorsque l’érection est là, vous voulez peut-être en profiter pour avoir une relation sexuelle. Si vous ne stimulez pas votre érection une fois la sonde urinaire retirée, obtenir une nouvelle érection quelques minutes plus tard sera difficile. Commencez par quelques préliminaires, sondez-vous puis reprenez les préliminaires afin de stimuler l’érection procurée par le sondage et lui permettre de se maintenir pendant la relation.

Fermer

Votre demande nous a bien été transmise. Vos échantillons vous seront envoyés dans les meilleurs délais.

Afficher la version pour PC