Autosondage urinaire : que faire en cas de difficultés ?

Autosondage urinaire et difficultés

Il n’est pas rare de rencontrer certaines difficultés quand on commence à se sonder.

Que faire en cas de difficultés ?

Rédigé par des experts

Femmes : comment trouver l’orifice de l’urètre ?

Il n’est pas rare de rencontrer certaines difficultés quand on commence à se sonder.Vous pouvez au début utiliser un miroir de poche pour repérer l’ouverture de l’urètre, puis petit à petit apprendre à repérer l’orifice de votre urètre au toucher.

Que faire si j’ai mal à l’insertion de la sonde urinaire ?

Au début, vous pourrez ressentir une gêne lors du passage de la sonde urinaire. Détendez-vous, respirez profondément et réessayez d’introduire la sonde. Ne forcez pas. Si la gêne persiste ou si une douleur apparaît, informez immédiatement votre médecin ou l’infirmier/ère qui vous suit. Il existe plusieurs types de sondes urinaires. Votre médecin ou infirmier/ère saura vous conseiller le matériel adapté à vos besoins et pourra vous présenter les différentes options disponibles. Il est parfois nécessaire de changer de type de sonde, faire des essais pour comprendre laquelle vous convient le mieux.

Que faire si je n’ai pas accès aux toilettes ou s’il n’y en a pas ?

Ce type de problème est très fréquent chez les personnes se déplaçant en fauteuil roulant. Vous pouvez utiliser un set de sondage composé d’une sonde urinaire connectée à une poche ou vous pouvez vous-même fixer une poche à urine sur votre sonde, en vous mettant à l’abri du regard dans un endroit isolé ou en vous couvrant le bas du corps d’un tissu ou d’un foulard.

Que faire si je n’arrive pas à manipuler correctement ma sonde urinaire ?

Si vous avez une dextérité manuelle réduite en raison d’une lésion de la moelle épinière ou d’une affection neurologique, la manipulation d’une sonde urinaire pourra vous sembler compliquée. Votre médecin ou infirmier/ère vous présentera les différents types de sondes disponibles afin que vous puissiez trouver celle qui vous convient pour vous sonder seul(e). Les sondes urinaires plus rigides ou celles ayant une plus grande zone de préhension sont souvent plus faciles à manipuler.

Troubles de la vue et autres handicaps physiques :

Si vous souffrez de troubles de la vision, avez une dextérité manuelle réduite ou d’autres handicaps physiques, il est possible que vous rencontriez des difficultés à utiliser les sondes pour sondage intermittent. Votre médecin ou infirmier/ère pourra vous conseiller le matériel adapté à vos besoins et vous aider à trouver la technique de sondage qui vous convient. Rappelez-vous qu’une fois maîtrisé, le sondage intermittent vous permettra de retrouver une liberté au quotidien.

Les Laboratoires Coloplast remercient les experts ci-dessous pour leur contribution à la rédaction de cet article :

Pr G. Amarenco, Médecin de médecine Physique et Réadaptation à l’hôpital Tenon, Paris. Pr P. Denys, Médecin de médecine Physique et Réadaptation à l’hôpital Raymond Poincaré, Garches.

Pr X. Gamé, Chirurgien Urologue à l’hôpital Rangueuil, Toulouse.

Dr J.M. Soler, Médecin MPR au Centre de rééducation fonctionnelle Cap Peyrefitte, Cerbères.

Fermer

Votre demande nous a bien été transmise. Vos échantillons vous seront envoyés dans les meilleurs délais.

Afficher la version pour PC