Conseils d’hygiène pratiques pour le sondage

Autosondage urinaire et hygiène

L’utilisation d’une sonde urinaire à usage unique réduit bien sûr les risques d’infection par rapport aux sondes à demeure. Néanmoins, le respect d’une hygiène irréprochable est primordial.

Conseils d’hygiène pratiques pour le sondage

Lavez-vous les mains

Vous pouvez utiliser du savon et de l’eau ou des lingettes sans alcool ou du gel hydroalcoolique si vous n’avez pas d’eau sous la main.

Et la toilette intime ?

N’effectuez pas plus de deux toilettes intimes par jour et utilisez un produit doux respectant le pH de la muqueuse génitale (pH 5 à 7). Quand vous vous sondez, ne touchez plus rien après vous être lavé les mains à l’exception de la sonde urinaire et des parties du corps impliquées dans le sondage.

conseils d'hygiène pratiques pour l'autosondage urinaire

Comment faire si je n’ai que des toilettes publiques à proximité ?

Les règles d’hygiène sont les mêmes partout ! Chez vous ou dehors, si vous devez toucher quoi que ce soit après vous être lavé les mains (une poignée de porte ou la roue d’un fauteuil roulant, par exemple), utilisez du gel hydroalcoolique pour les mains ou des lingettes sans alcool pour se nettoyer les mains.

S’il n’y a pas de toilettes accessibles, vous pouvez utiliser un set de sondage composé d’une sonde urinaire et d’une poche à urine pré-connectée ou vous pouvez vous-même fixer une poche à urine sur votre sonde, en vous mettant à l’abri du regard dans un endroit isolé ou en vous couvrant le bas du corps d’un tissu ou d’un foulard.

À quelle fréquence dois-je jeter ma sonde urinaire ?

Les recommandations internationales préconisent d’utiliser une nouvelle sonde urinaire stérile à chaque sondage intermittent. Cela permet de préserver la vessie et de prévenir les infections urinaires.

Fermer

Votre demande nous a bien été transmise. Vos échantillons vous seront envoyés dans les meilleurs délais.

Afficher la version pour PC