Image illustrant la solution Conveen (étui pénien et poche à urine) Découvrez une solution discrète pour vous sentir en sécurité au quotidien16 La gamme Conveen vous offre une protection contre les désagréments de l’incontinence urinaire. L’urine est recueillie dans une poche discrète, fixée sur votre jambe. Vous évitez ainsi le contact avec les urines, ne craignez pas les odeurs et n’avez plus besoin de vous changer. En savoir plus sur la solution Conveen
Fermer

2 produits pour une solution fiable et discrète qui vous permettra de vous sentir en sécurité toute la journée (réf. 16).

Étui pénien Conveen Poche à urine Conveen

1. Choisissez votre étui

  • Porter sur le pénis

  • Disponible en plusieurs tailles pour une journée sans fuites

 

2. Choisissez une poche

  • Porter sur la cuisse ou le mollet

  • Disponible en plusieurs versions selon vos besoins

 

3. Une solution personnalisée

  • L’étui est relié à une poche à urine

  • L’urine est recueillie dans la poche et y est ensuite stockée en toute discrétion

  • La poche peut être vidée quand vous le souhaitez

Souhaitez-vous essayer l’étui pénien et la poche à urine Conveen ?

Fermer
Photo d'un couple se posant des questions Questions fréquentes portant sur les troubles urinaires Les troubles urinaires peuvent toucher tout le monde et à n’importe quel âge. Vous trouverez ici les réponses aux questions les plus fréquemment posées à propos des symptômes, des causes et des traitements de ces troubles.

FAQ sur les troubles urinaires
Fermer

FAQ sur les troubles urinaires

► Comment fonctionne le système urinaire chez l’homme ?

Le système urinaire de l’homme est constitué de:

  • 2 reins (1) qui assurent en permanence la sécrétion de l’urine,
  • 2 uretères (2), conduits par lesquels l’urine s’écoule dans la vessie (3),
  • l’urètre (6), conduit permettant l’évacuation de l’urine.
  • le sphincter strié (7) est un muscle circulaire qui entoure l'urètre et assure la fermeture de la vessie.
  • les muscles du plancher pelvien (5) participent aussi à la continence en renforçant la fermeture du sphincter en cas de pression abdominale augmentée (toux, rire, effort physique...).

Schéma système urinaire chez l'hommeL’urine est sécrétée en permanence par les reins et s’écoule par les uretères dans la vessie, où elle est stockée. La vessie est un organe qui a une double fonction : celle d’assurer le stockage des urines (phase de continence) et leur évacuation (miction). La vessie a la propriété de se laisser distendre pour se remplir et d’assurer ainsi la continence. Lorsque la vessie est pleine, le cerveau en est informé, il y a perception du besoin d’uriner. Au moment opportun, le cerveau envoie à son tour un signal à la vessie lui indiquant qu’il est temps de se vider. Les muscles du sphincter (7), muscles circulaires entourant l’urètre et assurant la fermeture de la vessie, se relâchent et la vessie se contracte permettant ainsi l’évacuation des urines. L’urine s’écoule alors, empruntant un conduit appelé l’urètre.

► Qu’est-ce que l’incontinence ?

Du fait le plus souvent d’une irritabilité de la vessie ou d’un défaut de fermeture du sphincter de l’urètre, il arrive que certaines personnes présentent des fuites d’urine, on parle alors d’incontinence urinaire. Ces fuites sont caractérisées par leur survenue involontaire et sont à l’origine d’un important retentissement sur la vie sociale et professionnelle des personnes concernées.

► Quels sont les différents types d’incontinence ?

Les types les plus fréquents d’incontinence urinaire chez l’homme sont :

  • L’incontinence à l’effort : c'est la conséquence d’une faiblesse des muscles du périnée et du sphincter urétral. Vous pourrez alors remarquer une fuite accidentelle d’urine en jet, sans ressentir le besoin d’uriner,lors d’actions banales : en éternuant, en toussant, en riant ou lors d’efforts physiques.
  • L’incontinence par urgenturie (vessie hyperactive ou instabilité vésicale) : elle est provoquée par des contractions involontaires et incontrôlées de la vessie, avec des envies urgentes et fréquentes d’uriner,impossibles à contrôler, ne laissant pas le temps d’arriver aux toilettes. Les fuites peuvent survenir de jour comme de nuit.
  • L’incontinence urinaire mixte : il s'agit d'une association de l’incontinence à l’effort et de l’incontinence par urgenturie.
  • L’incontinence par regorgement : elle est également appelée incontinence par « trop plein », elle est associée à une rétention complète d'urine. Lorsque la vessie est trop pleine, l'urine force alors sur l'urètre trop étroit et s'écoule à faible volume (en gouttes), lentement et en faible jet. Les fuites surviennent en continu, en goutte à goutte, avec des envies fréquentes d'uriner. Dans ce type d’incontinence, la vessie ne se vide pas complètement. C'est l'incontinence la plus rencontrée chez l’homme. Elle résulte de l'association d'une faiblesse de contraction vésicale et d'un obstacle au niveau de l'urètre (par exemple, un adénome de la prostate). L’urètre (6), conduit permettant l’évacuation de l’urine. Le sphincter strié (7) est un muscle circulaire qui entoure l'urètre et assure la fermeture de la vessie. Les muscles du plancher pelvien (5) participent aussi à la continence en renforçant la fermeture du sphincter en cas de pression abdominale augmentée (toux, rire, effort physique...).

► Quelles sont les causes possibles de l’incontinence ?

Il existe différentes causes d’incontinence. On distingue : la faiblesse des muscles du plancher pelvien liée au vieillissement ; les lésions du sphincter urétral faisant suite à une intervention chirurgicale au niveau du périné ; les affections neurologiques telle que la maladie de Parkinson ; les accidents vasculaires cérébraux ; la sclérose en plaques ; l’augmentation du volume de la prostate suite à un adénome ; le diabète...

► Quels sont les symptômes de l’incontinence urinaire ?

Il existe différents types et différents degrés d’incontinence urinaire. Si vous vous reconnaissez parmi l’une des affirmations suivantes, n’hésitez pas à en parler à votre médecin ou urologue qui saura vous conseiller car des solutions existent.

  • J’ai parfois des envies soudaines, pressantes d’uriner et impossibles à retenir.
  • J’ai du mal à me retenir. Il faut que je cours aux toilettes.
  • J’ai fréquemment envie d’aller aux toilettes avec parfois survenue de fuites en goutte à goutte. J’ai la sensation que ma vessie n’est jamais complètement vidée.
  • Il arrive que j’aie des fuites lorsque je ris, je tousse ou quand je fais un effort ou de l’exercice.
  • Je suis obligé de me lever au moins deux fois par nuit pour aller uriner au risque sinon d’avoir des fuites d’urine.

 Comment puis-je poursuivre une vie sociale normale ?

Il est important de souligner que l’incontinence ne doit pas vous empêcher de faire les choses que vous aimez faire, quel que soit votre âge. Si l’incontinence n’est pas prise en charge convenablement, elle risque alors d’avoir un impact majeur sur votre capacité à effectuer librement vos activités quotidiennes - même le fait de sortir de chez vous peut vous paraître insurmontable.

Parlez de ce problème avec un professionnel de santé, qui vous aidera à trouver une solution. Il est possible de prendre efficacement en charge l’incontinence. Avec une prise en charge adaptée, vous ne serez plus ennuyé par les fuites accidentelles, les odeurs, le besoin de trouver des toilettes ou un endroit où vous changer, ce qui vous permettra de profiter de votre temps libre avec votre famille et vos amis.

► L’incontinence peut-elle être traitée ?

Le traitement de l'incontinence urinaire sera différent selon le type d’incontinence, le degré de gêne et l’âge de la personne. Certains types d’incontinence peuvent être traités ou améliorés grâce à des exercices des muscles du plancher pelvien (rééducation périnéale à faire avec un kinésithérapeute), des médicaments (anticholinergiques) ou une intervention chirurgicale (sphincter artificiel, bandelette sous-urétrale...).

► Comment prendre en charge l’incontinence ?

Solution Conveen

Vous pouvez utiliser une solution palliative. Vous avez le choix entre les protections absorbantes et les systèmes collecteurs, ces derniers sont composés d’un étui pénien et d’une poche de recueil des urines. L’étui pénien est à dérouler sur le pénis puis on le raccorde à une poche permettant le recueil des urines, celle-ci est fixée à votre cuisse ou à votre mollet sous votre pantalon. L’urine est simplement vidée dans les toilettes lorsque la poche est à moitié pleine. Ce système a fait ses preuves depuis longtemps, il est connu et recommandé par les professionnels de santé (Association Française d'Urologie - AFU) - Dossier de presse "Semaine Nationale de la Continence Urinaire", Mars 2011 : Page 22.)

► Est-ce que les autres personnes vont voir que je porte un système collecteur ?

Un système collecteur (étui pénien + poche) est un dispositif très discret. Personne ne peut deviner que vous en portez un sous vos vêtements.

► Puis-je prendre ma douche tout en portant mon étui pénien et ma poche à urine ?

Oui, vous pouvez prendre une douche, aller à la piscine, le système collecteur Conveen a été conçu de façon à vous permettre de réaliser les activités de votre quotidien. Bien qu'il soit conseillé de changer toutes les 24 heures l'étui pénien et la poche, le moment de la douche est le moment idéal pour l'enlever et en mettre un nouveau.

 

→ Vous souhaitez en savoir plus sur les étuis pénien, cliquez-ici pour consulter les FAQ Conveen Optima 

→ Vous souhaitez en savoir plus sur les poches de recueil, consultez nos fiches sur les poches Conveen ici  

Fermer

Conseils et astuces

Références : Accédez aux détails de nos références en cliquant ici !

Fermer

Votre demande nous a bien été transmise. Vos échantillons vous seront envoyés dans les meilleurs délais.

Afficher la version pour PC

Vous êtes sur le point de quitter le site web des Laboratoires Coloplast. Vous allez maintenant être redirigé sur un nouveau site web. 

Continuer sur le site web ({url})